SAMAIN
P111110_17
Ô
délice damné - délicate démence !
Sous les arbres griffus, à l'écorce moussue,
Nous irons en chantant amasser quelques branches,
Sous la lune complice et les oiseaux velus !

Ô dédale édenté - démoniaque danse !
Dans l'obscure coudraie et les ronces pointues,
Nous irons en roulant échauffer en cadence
Sur l'humus alangui nos esprits noirs et nus !

Ô douceur du danger - décalogue d'aisance !
Sous le pâle rayon de la nuit éperdue,
Nous irons innocents éveiller la défiance
Des sylvestres desseins aux ramures charnues !

Ô défi désaxé - daimôn sans défense !
En traversant les tronc, les taillis et les rus,
Nous irons ricanants énamourer la transe
De la nature morte à la vie revenue !

Ô divine détente ! Démoniaque danse !
Cette nuit le Samain ! L'An Nouveau apparu !
Sélenne extase et douce et belle et chaude et blanche !
Sereine emphase à tous les morts ré-apparus !
Veine sauvage à la nature et sans méfiance !
Cette nuit le Samain ! Cette nuit sans matin,
Des branches à nos mains, unissons nos destins !
Cette nuit le Samain ! Cette nuit : tout n'est qu'un...

Béziers, Novembre 2010