19 mai 2011

Regards au travers d'une grille illusoire...

La Petite Fille et le Grand Singe C'était un matin au zoo- Une enfant prit l'attention, Au travers de son cerceau, D'un grand singe à son balcon. Il y avait des barreaux, Des serrures et des gonds, Un gardien et son... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2011

Grandir c'est nul : Part 3

L'autre jour je l'ai retrouvé dans une brocante*, dans son édition originale, celle de la sortie du film, ce gentil Cadonono** qui, de ses longues oreilles et de son museau tout dur que je m'ammusais à cogner partout, a bercé mon enfance***. Ce truc -enfin son avatar que je trimballais partout- a tout pris dans la gueule: des peintures camouflage pour explorer les arbres du jardin, en passant par les inévitables vomissures dans les virages, jusqu'aux tentatives de saut en parachute du troisième avec des sacs Mamouth...   ... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 23:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 mai 2011

Pensée du jour...

La vie est un fardeau...           ...que l'on ne porte que pour l'espoir. Petite bête cachée qui motive nos heures, L'espérance est un guide à dénicher      au plus profond de ces ravins qui               bordent le chemin tortueux de nos jours. Slalomant entre les rochers cependant,         On devine au loin une crête, ... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2011

Proportions et démesure

Chérie, j'ai rétréci les... Petit coeur, Petit pois, Petit lait, Petit suisse, Petit Lu, Petit enfant, Petit déjeuner, Non mais c'est qui ces gens qui réduisent d'aussi bonnes et belles choses ?  A croire qu'ils n'ont jamais connu  Le Grand Amour (Montpellier, Hiver 2004)
Posté par tristanvilain à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2011

Dénominations

Paulin, Hauru, Vincent, Conrad, Laz, Raphael, Ardil, Chrysale, Auldhil...voilà les noms que j'ai endossés, que l'on m'a donné ces dernières années, parmis d'autres... Avatars temporaires, identités secrètes, prétextes sociaux ou subtituts imaginaires, défouloirs cathartiques et marionnettes dociles...Tous, ils sont une part de moi, bribes d'indentité éparses dans le flot chaotique d'une mémoire défaillante et la brume d'un passé tant irréel que lointain. Mais, qu'en est-il de celui qu'ils cachent ? Qu'en est-il de celui qui se... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 02:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 avril 2011

Arcturus is back...

Bon, ben dans la série des reformations qui font plaisir -je pense notamment à The Darkness :on accroche le délire débile ou pas, mais c'est tellement fun...que les voir en live va devenir un objectif-, Arcturus serait de retour pour un festival... Alors pour ceux qui ne connaissent pas, on  aborde un métal expérimental ambiance burlesque ou désaxée, une touche unique et bancale qui...a vu son premier EP sortir dans les eaux de 90 si ma mémoire ne déconne pas trop...Univers riche à découvrir, et ce live magique d'Ad Absurdum... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2011

Pensée du jour, pas toute neuve mais bon...

Dans le fond, nous ne sommes jamais que de gentils petits cachets effervescents : dès la naissance, nous sommes plongés dans ce verre d'eau parfois un peu insipide que l'on nomme la vie; puis on pétille lentement, jusqu'à être totalement dissous.
Posté par tristanvilain à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2011

Kurt Cobain via Neil Young :" It's better to burn out than to fade away"

Voilà, c'est en laissant derrière toi cette image que tu nous as laissés; dans une dizaine de jours, ça fera dix-sept ans. Je connais des gamins, plutôt rares ceci dit, qui n'étaient pas nés ce jour d'avril 1994, mais qui se revendiquent encore de ton héritage...je me fous que les critiques musicaux -tu sais, ceux qui enragent que tu ne saches pas jouer et que t'aies  pourtant intégré le 27 Club et sa  légende- qui disent que le grunge c'est pas toi, et que t'étais un branleur : parce que le symbole, c'est toi qui l'a porté.... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mars 2011

Errances...

Le flot des jours déverse le trop plein de ses émotions mutiques, envahissant de rage la moindre fêlure, et rabottant comme dans un éclat de rire les bords élimés d'une conscience rendue à la chair minérale... Peu à peu, l'invasion se fait plus grandissante de ces doutes et de ces craintes qui glissent en trombe au plus profond de mes vaisseaux...ah, le doux soulagement des instants d'éternité qui ponctuent la seconde infatigable où tout l'univers se concentre sur un point de lumière, là où l'essence d'un détail aussi infiniment... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 01:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2011

Le Baldaquin - Episode 3

3. Les  petits déjeuners en amoureux  sont une malédiction      Premier soir ; il s’est écoulé environ huit heures depuis mon réveil. Je n’ai commencé à envisager la réalité de ma situation qu’au moment où il a effectivement fallu manger : au petit déjeuner, quand elle a refusé de défaire mes liens pour que je puisse bouffer normalement, quand elle a commencé à me donner la becquée. ..C’est là que tout est devenu assez clair.            J’étais bercé par la... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :