17 novembre 2013

Le Baldaquin - Episode 6

4      . Le jeu de l’amour et du hasard est une malédiction         Ce qui fait tout le sel des jolies rencontres, c’est la somme des hasards improbables, les détails inattendus que l’on met bout à bout a posteriori, tous ces petits riens délicieux et réconfortants qui attisent les étoiles du cœur pour semer les graines de ce qui, a terme, fera germer une histoire d’amour. Cette addition anodine d’évènements qui ponctuent un chassé croisé aérien dans le flot appesanti des jours,... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 mai 2013

le baldaquin - episode 5

5      . L’ivresse de l’amour est une malédiction            J’en suis à ma troisième séquence d’éveil. Il faut que je fasse le décompte. De toute façon, je n’ai bien que ça à faire…Inventorier les heures, les jours, tout ce que je peux encore percevoir, tout ce à quoi je suis encore en mesure de me connecter, tout ce qui est encore susceptible de me rattacher à la réalité.            Alors allons-y…Commençons par le bilan : c’est la merde. A... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2012

Le Baldaquin - Episode 4

4. La première rencontre est une malédiction           Ah, la magie de la première rencontre, les premiers mots partagés, les premiers regards échangés ! On a tous connu ces instants fugaces et pourtant éternels à nos cœurs où, au détour d’un clin d’œil, au croisement d’un sourire simultané, à la jonction des cœurs qui se rapprochent sans encore oser se le dire, naît cette petite lueur fugitive et fragile de l’amour naissant. Il suffit d’un rien, d’un hasard, d’un accident, d’une résolution soudaine, pour que... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2011

Le Baldaquin - Episode 3

3. Les  petits déjeuners en amoureux  sont une malédiction      Premier soir ; il s’est écoulé environ huit heures depuis mon réveil. Je n’ai commencé à envisager la réalité de ma situation qu’au moment où il a effectivement fallu manger : au petit déjeuner, quand elle a refusé de défaire mes liens pour que je puisse bouffer normalement, quand elle a commencé à me donner la becquée. ..C’est là que tout est devenu assez clair.            J’étais bercé par la... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2010

Le Baldaquin - Episode 2

    2. Les airs rêveurs et romantiques sont des malédictions          Une fois de plus, je me retrouvais dans ce petit café très cosy, refuge d’esthètes et bourgeois en tous genres très officiellement férus d’art et de jazz, bien que la plupart du temps ces gens-là n’y entendent rien de très sincère ; allez savoir pourquoi ; sans doute un impératif social d’un ordre quelconque. J’y avais cependant mes habitudes, sans doute du fait que sans vouloir le reconnaître, je ne suis dans le fond, en... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2010

Le Baldaquin - Episode 1

LE BALDAQUIN     J'avais 31 ans et je m'appelais Antoine. Ce matin, j'ai été violé. Par une femme.       1 - Les matins de printemps sont une malédiction           J’ai ouvert les yeux, et il n’y avait rien. Rien d’autre que le noir; ce qui était en fait un début; et puis aussi, rien d’autre que l’envie de vomir, la sensation de nausée et l’intense besoin de pleurer. Fort; longtemps; pour de bon. Il faut être optimiste au réveil : tout ces riens constituaient déjà un... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2010

Feuilleton en ligne : Le Baldaquin

Ah, l'ancienne mode des feuilletons, ces histoires à épisodes qui autrefois jonchaient les quotidiens d'une presse papier vivace et  riche ! Les temps ont changé, l'époque froissée du vieux canard meurt lentement, et les scribouillards du dimanche subsistent. J'ose prétendre un peu en faire partie, quand j'ai le courage de travailler et de ne pas tout brûler derrière...ce qui est rare en fait. L'avantage aujourd'hui, c'est qu'avec des outils comme les blogs, on n'est plus soumis au bon vouloir d'un rédacteur en chef; et même si... [Lire la suite]
Posté par tristanvilain à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,